Sécheresse vaginale : symptômes possibles, causes et traitement

La sécheresse vaginale est un sujet que les femmes n'abordent pas volontiers. Selon une étude, après 45 ans, presque une femme sur deux souffre de sécheresse vaginale*. Celle-ci ne touche pas uniquement les femmes ménopausées. C'est un problème qui peut également toucher les jeunes femmes.

*Source : www.menopause.org/docs/default-source/2013/vva-position-statement.pdf

 

Comment reconnaître la sécheresse vaginale ?

Si vous répondez « oui » à l'une des questions suivantes, il se peut que vous soyez affectée par la sécheresse vaginale.

Avez-vous souffert d'un des symptômes suivants dans la région vaginale au cours des quatre dernières semaines ?

  • Sensation de sécheresse
  • Démangeaisons
  • Sensation d’écorchure ou d'irritation
  • Brûlures
  • Douleurs dans la zone vaginale
    - indépendamment de l’activité sexuelle
    - pendant l'activité sexuelle

Quelles sont les causes de la sécheresse vaginale ?

De nombreux facteurs sont à l'origine d'une sécheresse vaginale.

  • Ménopause

À la ménopause, la sécheresse des zones intimes est causée par une baisse de la production d'hormones sexuelles (entre autres œstrogènes). La sécrétion vaginale diminue, la peau s'amincit et devient plus fragile. Il s'agit de processus tout à fait normaux qui entraînent toutefois des troubles notables.

  • Jeunes femmes

Les jeunes femmes peuvent également être touchées par la sécheresse vaginale, par exemple après des opérations de l'utérus ou des ovaires, pendant la grossesse ou l'allaitement, ou lorsqu'elles prennent la « pilule ». De plus, la sécheresse vaginale peut être un effet secondaire de la chimiothérapie, de la radiothérapie et des médicaments administrés dans le cadre du traitement du cancer. La sécheresse vaginale peut également survenir en cas de stress ou comme effet secondaire de certains médicaments utilisés, par exemple contre le diabète, la dépression, l'asthme ou l'endométriose.

Qu'est-ce qui soulage en cas de sécheresse vaginale ?

Les troubles liés à la sécheresse vaginale peuvent avoir un impact sévère sur la qualité de vie. La sensation de sécheresse est souvent accompagnée d'autres symptômes tels que démangeaisons, sensations de brûlures et douleurs dans la région vaginale, à l'entrée du vagin et dans les zones intimes externes. Ces troubles rendent également les rapports sexuels fréquemment douloureux. Les symptômes peuvent être différents. Certaines femmes évitent l'exercice excessif et le sport ; chez certaines femmes, ces symptômes désagréables se produisent déjà simplement en position assise.

Pour soulager les troubles liés à la sécheresse vaginale, les femmes utilisent souvent des crèmes vaginales ou des ovules à base d’hormones. Les femmes qui ne veulent ou ne peuvent pas utiliser d’hormones peuvent opter pour des crèmes sans hormones ou d'autres préparations contre la sécheresse vaginale. Vagisan HydraCrème est par exemple en vente libre dans votre pharmacie.

L'application régulière d'un produit qui hydrate la peau sèche et l'alimente en lipides (graisses) peut aider à prévenir la sécheresse et ses effets secondaires possibles (p. ex. petites déchirures de la peau, irritation de la peau).

Que faire en cas de sécheresse vaginale ?

Vagisan HydraCrème soulage en cas de sécheresse vaginale.

En cas de sécheresse vaginale : Vagisan HydraCrème

Pour les femmes souffrant de sécheresse vaginale, Vagisan HydraCrème peut aider par son double effet : elle hydrate la peau du vagin et la zone intime externe ET fournit des lipides nourrissants (graisses). Vagisan HydraCrème rend les parois vaginales agréablement souples - et ce totalement sans hormones.

Une application régulière de Vagisan HydraCrème peut contribuer à prévenir l'irritation et l'inflammation induites par la sécheresse dans la région vaginale et la zone intime externe.